La Roumanie d'une guerre mondiale à l'autre

Histoire/Politique - 124 pages - 140x200

ISBN : 9782342168167


La Roumanie a été impliquée dans les deux guerres mondiales. Dans la première, elle est entrée afin d'obtenir tous les territoires qui étaient habités par des Roumains - Transylvanie, Crishana, Banat et Bucovine - qui faisaient partie de la Hongrie et de l'Autriche. Après de durs combats, trahie par les « alliés » russes mais non-vaincue, elle a dû signer le traité de Bucarest en mars 1918. L'année 1918 avait été marquée par de grandes victoires roumaines à Marasesti et Oituz, de juin à septembre. Cependant se trouvant isolée de ses alliés, ne pouvant s'approvisionner en matériel de guerre, la Roumanie n'avait eu d'autre solution que de signer ce traité. Après la défaite des Pouvoirs Centraux, un gouvernement révolutionnaire communiste hongrois installé à Budapest en avril 1919 a essayé de conserver la totalité du territoire hongrois à l'Est de la rivière Tisa et à commis de nombreux crimes contre la population roumaine sans défense de cette zone. Ces provocations répétées ont amené l'intervention roumaine en avril 1919. À l'intérieur du pays, le gouvernement communiste, dirigé par Bela Kun, ancien prisonnier en Russie, avait établi un régime de terreur et de chaos économique. Sur le plan militaire, ils ont attaqué la Roumanie en mobilisant leurs armées et des bataillons ouvriers des usines de Budapest. Mais leur action offensive a tourné court et s'est vite transformée en débâcle. Dans la deuxième guerre mondiale, la Roumanie est entrée aux côtés de l'Allemagne pour récupérer la Bessarabie et le nord de la Bucovine. Ces régions roumaines avaient été occupées par les Soviétiques, à la suite du pacte Ribbentrop-Molotov (août 1939). Après leur libération, les Roumains ont continué le combat aux côtés des Allemands. Puis, suite aux défaites allemandes après Stalingrad, la Roumanie a suivi l'exemple de l'Italie et en 1944 a retourné les armes contre les Allemands, afin de récupérer les territoires à l'ouest qui avait été cédés aux Hongrois suite au pacte germano-soviétique. Sa position au carrefour des empires a obligé la Roumanie à mener des combats difficiles contre ceux-ci pour garder tous les territoires habités par des Roumains.
Version papier : 12,00 €
Version numérique au format PDF : 6,49 €

DU MÊME AUTEUR

Meilleures ventes

Connexion

Fermer