Les âmes des vivants ont pour seul reflet le dur basalte des morts

Poésie - 90 pages - 140x200

ISBN : 9782342158328


« Les vivants dorment de toute éternité À quelques encablures des morts Des bulles de cristal éclatent dans leur sang » Nous concluons en ce début de XXIe siècle de bien mauvais pactes, menons contre l'esprit contraint à l'exil une croisade des plus préjudiciables. Là où hier la repentance des anciens, leur noblesse d'âme, leur clairvoyance avaient élu droit de cité, nous n'avons plus à proposer au monde que le fanatisme, l'ennui, la frustration, la course irréfrénée au profit, à l'argent roi. En immolant nos voix intérieures nous avons donc capitulé mais il n'est pas trop tard, nous pouvons faire machine arrière afin d'en ressusciter l'écho salvateur. Encore faut-il en consentir le prix ! C'est bien ce que je tente très humblement de faire par le biais de ce court essai philosophique qui traite d'une communion métaphysique des défunts avec les vivants.
Version papier : 10,00 €
Version numérique au format PDF : 5,49 €

L'AUTEUR



Michel Plas, amoureux des philosophes poètes tels que René Char et Frédéric Nietzsche, est né à Perpignan en 1968. Il a déjà publié aux éditions edifree.fr deux essais philosophiques sous forme d'aphorismes poétiques et de proses Le Sarcleur de nuit et Un bonheur pour les brutes ainsi que deux autres essais parus aux éditions Édilivre intitulés L'Éclaircie du hêtre et Affleurement de la vérité à la margelle du puits. Aujourd'hui un tout nouveau recueil de poésie est en cours de publication. Il a pour titre Le Rouge-sang des coquelicots suivi du Billot des jours. Après avoir enseigné l'allemand au lycée pendant près de dix ans, il poursuit aujourd'hui son activité de poète et d'écrivain.

Meilleures ventes

Connexion

Fermer